Il était une fois un livre #300 : des petits romans pour les enfants commençant à déchiffrer

C’est quand son enfants commence à lire que l’on réalise combien la langue française est complexe. Pourquoi avons-nous le Q, le K et parfois le C pour le même son ? Et ces digrammes EN, OU, IN…, pourquoi ne sont-ils pas prononcé phonétiquement ? A quoi sert le H (la plupart du temps !) ou toutes les lettres muettes à la fin des mots. Et je ne parle que de la lecture.

Même quand l’enfant connaît le son de toutes les lettres, a compris le principe de B + A = BA, c’est difficile pour lui de commencer à lire des phrases. La cadette (5 ans) en est là. Maintenant qu’elle connaît les lettres en script, sa grande sœur a ressorti tous les petits romans de CP pour lui donner (je vous avais présenté des livres écrits en lettres capitales ici). Mais ils ont beau être pour lecteurs débutants (niveau 1, début CP, 5-6 ans ou pour enfants commençant à déchiffrer), certains restent souvent un peu compliqués pour un enfant qui a appris, en dehors de l’école, à lire les syllabes simples. Parce qu’essayer de lire « maison » sans avoir appris le son AI, le son ON, c’est source de frustration.

En farfouillant dans ces nombreuses collections de livres (enfin, celles que je connais), j’ai tout de même trouvé quelques petits romans vraiment adaptés aux enfants commençant à déchiffrer. La cadette est contente de pouvoir lire toute seule un livre.

Voici ce que je trouve intéressants dans ces premiers romans. Cela reste mon avis de parent, si un professeur des écoles passe par là je veux bien son retour.

  • Il n’y a pas ou peu de digrammes
  • Il y a peu de mots outils (le plus souvent « et » ou « est ») et dans certaines collections ils sont notés en gras ou en couleur
  • Les lettres muettes sont grisées
  • Les liaisons sont parfois signalées
  • La prononciation phonétique est indiquée pour les lettres ayant plusieurs sons (par exemple, pour « cabane » il sera indiqué K sous la lettre C, alors que pour « ce » il sera indiqué S)
  • Il y a, dans ces livres, des petits jeux pour découvrir les syllabes, les mots outils ou des questions pour savoir si l’enfant a compris l’histoire

Voici ces collections en images, en commençant par ordre de préférence :

Je lis pas à pas, niveau 1 GS-CP, des éditions Hatier

Ces livres réunissent tous les points positifs réunis au dessus. Du coup, ça m’étonne de ne pas les voir plus en librairie ou à la bibliothèque.

J’apprends à lire avec Sami et Julie, début de CP, des éditions Hachette Education

Regarde, je lis ! niveau 1, des éditions Nathan

Mon coffret premières lectures Montessori, niveau 1, des éditions Nathan

Mes premières lectures 100% sylabiques, CP niveau 1, des éditions Larousse

Connaissez-vous Sami, Mila, Téo… les héros de ces collections ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :