Les enfants et l’art : du tableau à la nature morte

Pour découvrir les natures mortes, nous aurions pu dessiner une composition de fruits et vaisselle, mais nous avons joué avec l’art à l’envers ou l’envers de l’art. Nous avons essayé de reconstituer la scène peinte par un artiste. Ma première idée était de nous intéresser au tableau Nature morte avec fruits et homard de Jan Davidsz de Heem (aperçu dans le livre Comment parler d’art aux enfants), mais ce qui se rapprochait le plus d’un homard était une peluche de poisson clown 🙂

Changement d’artiste donc pour Jean Siméon-Chardin avec le tableau Le gobelet d’argent. Tissu pour le fond, vaisselle, dinette, vrais fruits… tout est utilisable pour imaginer ce que le peintre avait face à lui et son chevalet.

Et puis voici notre version réelle de l’œuvre Poires et pommes de Pablo Picasso.

Qu’aurions-nous pu utiliser pour représenter le homard ?

Un commentaire sur “Les enfants et l’art : du tableau à la nature morte

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :