Cycle de vie de la coccinelle : observer la larve devenir nymphe, puis coccinelle

Les coccinelles sont de retour sur le même arbre dans le jardin (voir l’article ici). Il nous est même arrivé trois fois de nous retrouver avec une larve sur nous après être resté quelques instants sous les branches. L’an dernier, nous avions pu observer tous les stades du cycle de vie de la coccinelle, mais jamais le passage de larve à nymphe et nymphe à coccinelle.

C’est chose faite. Pour cela, nous avons dû isoler quelques larves et nymphes dans un pot. Bien évidemment, nous leur mettions régulièrement des nouveaux végétaux et surtout des pucerons à manger.

D’ailleurs, dès que nous avons pu voir la transformation de la larve en nymphe, nous avons libéré toutes les autres larves. La larve est toute petite et grossit en 4 phases. Ensuite elle se fixe à une feuille ou une tige et devient nymphe pendant quelques jours. Mais le plus intéressant à voir c’est la sortie de la coccinelle de la nymphe.

Les 5 premières naissances ont eu lieu avant notre réveil. Pour la sixième, nous étions installés pour l’école à la maison, le pot non loin de là et une touche de jaune a attiré mon regard. C’est ainsi, que nous avons assisté de cette dernière transformation. La coccinelle sort lentement de la nymphe. Cela dure plusieurs minutes. Son corps est tout d’abord jaune mat. Il passe ensuite au jaune brillant. La coccinelle déploie un peu ses ailes, mais ne vole pas et bouge peu d’abord à ce moment (la photo de la coccinelle où l’on voit les ailes est une des premières naissances). Il faudra plusieurs heures pour que les points apparaissent et qu’elle prenne la couleur rouge.

Nous avions des figurines montrant le cycle de complet de la coccinelle pour étudier cela. Et la cadette a fait de nombreux dessins de coccinelles (en n’oubliant pas les feuilles couvertes de pucerons).

C’est toujours intéressant de voir cela en vrai ?

Un commentaire sur “Cycle de vie de la coccinelle : observer la larve devenir nymphe, puis coccinelle

Ajouter un commentaire

  1. J’ai adoré notre elevage de coccinelles car maintenant nous savons les repérer dans le jardin.
    Tous les ans, nous en avons de plus en plus étant donné que nous n’utilisons aucun produit chimique.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :