Visite en famille au musée d’art Lousiana (Danemark)

Il aurait fait beau ce jour-là, peut-être aurions nous loupé la visite du musée Louisiana. Et cela aurait été vraiment dommage car nous avons adoré ce musée. Le musée Louisiana n’est pas à Copenhague même, mais on peut s’y rendre facilement avec le train et un peu de marche (sous la pluie ;).

Par où commencer ? Vous relater les différentes expositions ou partir directement dans l’aile des enfants ? Je vais opter pour l’ordre chronologique de notre visite. Le musée Lousiana est un musée d’art contemporain. Alors oui, ça ne plait pas à tout le monde. Mais là, je vous assure que vous apprécierez forcément un tableau coloré, une photographie, une sculpture (comme celles de Giacometti), une composition poétique à base de branchage… C’est vraiment varié.

Après avoir fait un tour de l’exposition permanente, nous avons fait une pause déjeuner (avec toujours des sandwichs ouverts…). Nous avons ensuite rejoint l’espace des enfants. Une aile est consacrée aux enfants sur trois niveaux avec pas moins de 6 ou 7 ateliers libres. C’est-à-dire que nulle réservation (ou participation financière) n’est nécessaire. Sur des tables est disposé tout le matériel nécessaire pour réaliser un masque, ou bien des meubles miniatures, à moins que les enfants préfèrent le modelage… Chaque atelier est en rapport avec une œuvre ou un artiste exposé au musée, bien évidemment. Les filles ont réalisé chacune un masque animalier et ont joué avec les milliers de briques lego, uniquement jaunes.

Puis, nous sommes allés découvrir l’exposition de Pipilotti Rist, de l’art immersif. D’abord perplexes en voyant les premières vidéos, nous sommes tombés en admiration de deux installations artistiques. Une première salle plongée dans le noir avec une projection au plafond d’images filmées dans une mare ou rivière, accompagnée de musique originale. Les visiteurs étaient invités à s’allonger sur des lits pour les visionner. Une deuxième salle proposant une déambulation au milieu d’une multitude de guirlandes électriques dont l’éclairage oscillait entre le blanc, rose, mauve et rouge.

Vous comprenez maintenant pourquoi nous avons passé la journée entière dans ce musée ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :