Improviser l’école à la maison pour une durée indéterminée

Quand l’épidémie a commencé, je ne pensais vraiment pas que nous serions aujourd’hui confinés à la maison presque tous ensemble (le papa travaille encore à l’extérieur… pour l’instant). Les maîtresses n’ont eu qu’une journée pour préparer les supports nécessaires à la continuité pédagogique. Je suis persuadée maintenant que l’école ne reprendra pas avant fin avril (le centre de loisirs vient d’ailleurs de nous informer qu’il ne sera pas ouvert aux vacances de printemps). Notre situation n’est pas la même qu’une famille qui pratiquerait l’instruction en famille. C’est provisoire, ce n’est pas choisi, nous n’avons eu que peu de temps pour nous organiser et, comme beaucoup d’autres parents, je dois aussi gérer le télétravail (totalement nouveau pour moi).

J’ai la chance que l’aînée n’ait pas de difficulté à l’école et que la cadette ne soit qu’en petite section. Du coup, nous pouvons nous permettre de ne pas avoir à reproduire à l’identique le rythme scolaire habituel (je pense notamment aux enfants plus grands qui ont des examens en fin d’année).

Pour l’instant, nous n’avons donc ni planning, ni horaires définis pour l’école à la maison. Nous allons essayer de faire quelques rituels chaque jour : calendrier, météo et moment préféré dans la journée. La grande en CE2 a des exercices donnés par la maîtresse. Nous avons défini qu’elle devait en faire au moins trois par jour.  Ce sont des révisions, mais il y aura forcément des nouvelles leçons à apprendre par la suite.

Et puis les filles pourront choisir elles-mêmes, chaque jour, un petit nombre activités parmi un vaste choix qui va du plutôt scolaire comme le graphisme pour la cadette au plus artistique comme la photographie. Elles ont des cahiers d’activités à disposition, si elles le souhaitent : géographie, art et anglais pour la grande ; graphisme, écriture et coloriage magique pour la petite. Le reste du temps ce sera jeu libre en essayant de profiter au maximum du jardin, pour aussi me permettre de travailler. C’est l’occasion de faire des apprentissages informels, rarement intégré au temps scolaire et qu’elles soient plus autonomes.

Elles ont chacune un cahier « école à ma maison », pour faire les exercices, des dessins et noter les moments importants de la journée. Aujourd’hui, elles ont dessiné leur camarade de classe, soit leur sœur 🙂

Je vous fais la liste des activités que j’ai imaginé, n’hésitez à partager d’autres idées :

Pour toutes les deux :

  • Peinture et dessin
  • Modelage
  • Photographie
  • Musique et chant
  • Land art
  • Observation de la nature
  • Jardinage
  • Parcours de motricité
  • Danse
  • Yoga
  • Cuisine et pâtisserie
  • Théâtre et marionnettes
  • Puzzle
  • Tangram
  • Jeux de société et de cartes

Pour la petite :

  • Graphisme et écriture (fiches effaçable, plateau de sable…)
  • Numération (puzzle chiffres, boulier, manipulation…)
  • Motricité fine avec pince
  • Découpage
  • Transvasement
  • Poinçonnage
  • Coloriages magiques

Pour la grande :

  • Lecture
  • Expériences scientifiques
  • Petits bricolages
  • Couture et broderie
  • Reportages télévisés (C’est pas sorcier, Une saison au zoo…)

Comment ça se passe chez vous ?

Bon courage à tous et surtout aux parents soignants !

Un commentaire sur “Improviser l’école à la maison pour une durée indéterminée

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :