Trois petits gestes pour limiter les déchets dans la cuisine

Ce n’est que mon avis personnel, mais ce n’est pas toujours évident de révolutionner sa façon de vivre et de consommer. Même si nous faisons des efforts en matière d’écologie depuis plus de 15 ans, il y a eu des pas en avant… et des retours en arrière. Parce que c’était trop de contraintes, difficile à gérer avec notre rythme de vie… C’est donc petit à petit que nous tentons de réduire nos déchets et notre empreinte écologique. Alors aujourd’hui, je voulais partager trois gestes faciles à mettre en place pour tendre vers le zéro déchet.

Le bac à compost

Nous avons la chance que la communauté de communes dont nous faisons partie mette à disposition des composteurs individuels ou collectifs en contrepartie d’une participation symbolique (plus d’informations sur le site de la CPA). Nous avons installé le composteur au fond du jardin car il attirait les insectes. Du coup, nous n’allons pas à chaque préparation de repas jeter les épluchures. Jusqu’à il y a peu, nous stockions les déchets organiques dans un saladier, mais nous avons maintenant opté pour un bac gastronome en inox avec couvercle. Les avantages : il rentre parfaitement dans le petit bac de l’évier, le couvercle permet de contenir les odeurs et ce bac en inox se nettoie très facilement. Je l’ai trouvé dans une boutique pour professionnels de la restauration.

Les bocaux pour le vrac

Je suis agréablement surprise de trouver de plus en plus des distributeurs de vrac pour les céréales, les féculents les légumineuses, les oléagineux… et même dans les supermarchés traditionnels (déjà aperçu à Monoprix et Géant Casino). Cela permet d’éviter les emballages carton (et leur encre qui contamine les aliments) et surtout ceux plastique. Du coup, à la maison, je stocke dans les bocaux. C’est un mélange disparate de bocaux en verre et inox, de différentes tailles. Et pour retrouver facilement ce qui se trouve dans chaque bocal, j’ai collé sur des étiquettes sur lesquelles je peux écrire au marqueur craie.

Les couvre-plats réutilisables

Il y a 10 ans, j’avais trouvé des couvre-plats élastiqués en plastique au Portugal (sympa mes achats souvenirs de vacances :). Bien sûr, avec le temps, ils s’étaient usés. Alors en début d’année, j’ai cherché quelque chose d’équivalent en France. Et j’ai trouvé le même système : des sortes de charlottes de bain pour plats. La matière a l’air moins costaud, je verrai avec le temps. Mais j’ai un bon stock avec de nombreuses tailles de couvre-plats. Cela remplace le film alimentaire, avec lequel je me bats souvent et qui finit à la poubelle. Après utilisation, je les lave simplement avec du liquide vaisselle.

Les prochaines petits gestes à adopter : sûrement investir dans un tapis de pâtisserie pour remplacer une partie du papier sulfurisé utilisé à la maison ; et améliorer ma recette (les proportions) du savon liquide pour les mains.

12 commentaires sur “Trois petits gestes pour limiter les déchets dans la cuisine

Ajouter un commentaire

  1. De très bonnes idées notamment le couvre plat! Nous essayons de réduire nos déchets, pas toujours facile quand les industriels ne s’investissent pas autant… Peut être qu’un jour, cela sera qu’un mauvais souvenir

    J'aime

  2. Le bac à compost est notre prochain pas notable sur la route de la réduction des déchets.
    C’est vrai que ces trois petits pas sont relativement simples à mettre en place et dont les effets se voient rapidement.

    J'aime

  3. Le principal, c’est de faire des petits pas qui sont durables.
    J’aime beaucoup ton bac à composte, c’est une très bonne idée.
    Les couvres plat, c’est pas mal aussi. Mais j’en ai pas et du coup, je ne couvre plus dans le frigo. Ca permet aussi de se dépêcher pour finir les reste ou sinon, je met dans un plat en verre avec couvercle (mais ça fait de la vaisselle en plus).

    J'aime

  4. Bonjour,
    Si chacun fait des efforts, nos petits gestes vont finir par compter.
    Je peux savoir d’où viennent les couvre plats? Merci.
    Mon petit geste à moi, c’est le 0 sac: pour tous mes achats y compris les fruits et légumes. J’ai acheté des sacs en tissu.

    J'aime

  5. Bonsoir,
    J’ai trouvé les couvre-plats sur la boutique en ligne Mathon. Bravo pour le O sac ! J’ai aussi des sacs en tissus mais j’ai encore souvent tendance à les oublier.

    J'aime

Répondre à Lftrouck Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :