Il était une fois un livre #113 : La légende du papier découpé de Yangzhou

Je vous ai déjà brièvement parlé de ce livre lors d’une activité de découpage de fleurs en papier. Mais il fallait absolument que je vous en dise plus. 

IMG_0078.JPG

La légende du papier découpé de Yangzhou est au départ un ancien conte chinois. L’histoire a été adaptée par Corinne Boutry, illustrée par Isaly (de son vrai nom Isabelle Demarly) et publiée par les éditions Mazurka.

Cette légende raconte l’histoire d’une petite orpheline qui essayait de gagner de quoi manger en vendant des fleurs en papier découpé. Un jour qu’elle n’avait presque rien vendu, il vu un attroupement autour d’une vieille dame qui découpait de superbes fleurs. Elle lui demanda de lui enseigner son art.

La vieille dame l’accueillit chez elle et commença par lui demander de prendre soin des fleurs du jardin. Au bout d’un an, la fillette demanda quand elle lui enseignerait enfin l’art du découpage. La vieille dame lui donna une vieille paire de ciseaux que la fillette devait aiguiser. Lorsque les ciseaux brillèrent comme des étoiles, la maison et la vieille dame avaient disparu. On dit que c’était la fée He Xiangu.

La fillette retourna en ville et elle découpa de superbes fleurs aussi vivantes que celles des jardins, que tous les passants admiraient. 

IMG_0079.JPG

IMG_0081.JPG

IMG_0082.JPG

IMG_0084.JPG

C’est une très jolie histoire pour nous inciter à contempler la nature pour s’en inspirer et pour nous parler de patience. Et les illustrations aux crayons de couleurs sont sublimes, notamment celles du jardin de la fée Xiangu.

C’était ma participation au rendez-vous Chut, les enfants lisent et au challenge Je lis aussi des albums.

12 commentaires sur “Il était une fois un livre #113 : La légende du papier découpé de Yangzhou

Les commentaires sont fermés.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :