Au Palais idéal du facteur Cheval (26)

A une époque les facteurs faisaient toute leur tournée à pied, parfois de plusieurs dizaines de kilomètres par jour. Joseph Ferdinand Cheval est l’un de ses facteurs. En 1879, il a 43 ans et lors de la distribution du courrier, il bute sur une pierre à l’aspect particulier. Elle va lui donner l’idée de faire une étonnante construction autour de cette pierre et bien d’autres (ramassés dans sa brouette), une construction qui va lui prendre 33 ans de sa vie (et surtout de ses nuits) : la construction de son Palais Idéal à Hauterives.

Si vous n’avez pas déjà visité les lieux, ni vu d’images, ça n’a pas la taille d’un château, ce n’est pas non plus une réalisation miniature. Disons, qu’on peut y entrer via un escalier pour rejoindre une terrasse ou le traverser de part et d’autre à travers un couloir. Mais ce qui est extraordinaire, c’est cette profusion de détails. Il y a partout à voir : des représentations d’animaux, des citations (du Facteur Cheval lui-même), des éléments architecturaux inspirés des cartes postales qu’il distribuait. D’ailleurs, cela nous a pris du temps de retrouver tous les éléments dessinés dans le livret de jeu des enfants, pour enfin trouver les intrus 😉

33 ans, 10 000 jours et 96 000 heures de travail seront nécessaires au Facteur Cheval pour terminer sa construction, entièrement seul.

C’est impressionnant ?

Un commentaire sur “Au Palais idéal du facteur Cheval (26)

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :