Il était une fois un livre #276 : L’Afrique de Zigomar

Après les oiseaux de la Petite Camargue, parlons un peu des oiseaux migrateurs. Voici un livre qui est depuis plusieurs années dans notre bibliothèque mais qui ne m’avait jamais attiré. Quelque chose me déplaisait ; je vous demanderai d’ailleurs votre avis. Et puis, la maîtresse l’a lu aux enfants de la classe de moyenne section et la cadette, en l’apercevant à la maison, m’a demandé de lui relire. Et qu’est ce qu’elle a ri ! J’ai donc redécouvert ce livre et j’ai regretté de l’avoir mis de côté.

L’histoire est en effet amusante. Pipioli (déjà le nom fait sourire) est un souriceau, ami avec une hirondelle. C’est bientôt l’hiver et son amie Ginette se prépare à migrer vers l’Afrique. Pipioli aimerait tant partir avec elle, mais il est bien trop lourd pour monter sur son dos. Heureusement, Zigomar le merle lui propose de l’emmener sur ce continent. Une grenouille fait aussi partie du voyage. Mais dès le départ, Pipioli s’étonne : pourquoi volent t-ils en sens inverse des oies ? Enfin, l’Afrique est là. Mais quelle drôle d’Afrique. Les éléphants ressemblent à des morses, les hippopotames à des rennes, les singes à des pingouins… et il y fait drôlement froid. Zigomar ne se serait-il pas trompé de chemin ? Zigomar vexé menace de laisser ses passagers ici. Attention un lion attaque, mais est-ce vraiment un lion ? De retour de voyage, Pipioli raconte à ses parents que l’Afrique ressemble beaucoup au Pôle Nord : « je ne voyais pas ça comme ça ! « .

Venons-en aux illustrations. C’est cela qui m’avait déplu. Je trouve les contours un peu flous, comme si l’image avait été zoomé en résolution plus basse. Est-ce parce que j’ai le livre grand format (il existe en version avec couverture souple en petit format) ? Est-ce un défaut d’impression de cet exemplaire du livre ? Ce serait dommage. Si vous avez ce même livre, comment trouvez-vous les illustrations.

C’est une histoire drôle, qui permet aussi de parler des oiseaux migrateurs, reconnaître les animaux polaires et s’amuser à essayer de leur trouver des points communs avec les animaux de la savane.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :