Ma Twiggy

C’est l’histoire d’un mannequin des années 60…

Lesley Hornby alias Twiggy (brindille) est née en 1949 en Angleterre. Repérée à 16 ans, elle devient mannequin. Elle fera ce métier quatre ans avant de se lancer dans le cinéma. Sa coupe courte à la garçonne et son maquillage oeil de biche sur la paupière et beaucoup de mascara deviennent cultes.

C’est l’histoire d’un objet vintage…

Une tête à chapeau en plastique des années 70 à l’image du mannequin Twiggy. Le regard à gauche ou à droite, les joues roses ou oranges, les yeux bleus, verts, marrons, les boucles d’oreilles bleues, noires, vertes, jaunes, rouges… sans maquillage ou complétement peinte en noir. Même si toutes les versions sont recherchées, la préférée reste la première ; la seconde est une version signée Huard de 1971.

C’est l’histoire d’un cadeau de Noël…

Quand j’ai commencé à rechercher une tête à chapeau Twiggy, il y a déjà quelques années, on en trouvait aux alentours de 60 euros sur Ebay (ça fait rêver, non ?). Mais j’étais un peu trop exigeante : les yeux bleus, les joues roses, en parfait état, sinon rien. Finalement, ça a été rien et les prix ont grimpé progressivement. Jusqu’à ce que le Père Noël mon chéri m’en offre une pour Noël. 

Elle a rejoint ma lampe Eye Ball, renovée il y a quelques années, dans la chambre.

Un commentaire sur “Ma Twiggy

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :